Primeurs 2019

Votre allocation de Grands Vins du Domaine à des conditions préférentielles

Offre du 15 juin 2020 au 30 septembre 2020

Nous sommes heureux de vous annoncer l’ouverture de notre nouvelle campagne PRIMEUR 2019. Les ventes en primeurs sont l’occasion d’accéder à des tarifs préférentiels sur l’ensemble de nos Grands Vins de Terroirs grâce à un différentiel d’environ 30% inférieur au tarif officiel au moment de leur livraison. En achetant en primeur, vous aurez la certitude d’avoir accès à une allocation de nos cuvées les plus rares. Plus qu'une réservation, c'est la possibilité de s'engager avec nous au service de l'excellence et des Grands Vins et de tisser ensemble un lien de confiance.

Accédez à l'Offre en Primeur 2019

Chère Madame, Cher Monsieur, Chers Amis du Domaine Marcel DEISS

Personne ne pouvait imaginer il y a quelques mois au moment de produire les crus 2019 concernés par cette offre primeur, que nous allions les décrire le 2 juin 2020, jour du déconfinement, au sortir de la plus longue période de crise sanitaire qu’aient connue nos pays de mémoire d’homme, au sortir aussi du printemps le plus chaud, précoce et surtout sec depuis que les relevés météo existent ! La fleur 2020 est faite sous un climat méditerranéen et sans incident majeur l’Alsace vendangera fin août ! Vendanger? Pour qui? Pour quoi? Alors que partout la rumeur s’alarme, la presse s’époumone, le comité interprofessionnel s’angoisse : la viticulture européenne souffre, la viticulture alsacienne va mourir. Mourir d’une performance commerciale insuffisante, d’un stock colossal hérité d’un productivisme inadapté à notre temps, de prix trop bas. En réalité mourir d’une offre majoritairement ringarde de vins de cépage simplistes, utilitaires et sans magie, trop chers pour ce qu’ils proposent dans les linéaires délaissés de la grande distribution.

Au moment de proposer cette offre en primeur 2019 , dont le principe vous est connu, il n’est pas illégitime de s’interroger : le Grand vin a-t-il encore un futur ? Le vin de garde est-il encore d’actualité ? Les échos de vos dégustations sur les réseaux sociaux et les innombrables commentaires de nos bouteilles qui les ont accompagnés nous laissent à penser que la réponse est oui ! Tant de beaux moments partagés, de bonheur sincère, d’émotions magiques : qui va renoncer à tout cela demain ? Au-devant de la crise économique qui s’annonce, le futur de nos entreprises mais aussi de notre modèle sociétal se pose. À cette question nos réponses sont claires : le futur s’organisera autour des valeurs de rusticité, de transparence, de confiance mutuelle refondée, de qualité de vie quotidienne et de sécurité alimentaire. Ce défi, nous nous y préparons depuis longtemps: produire dans les conditions environnementales, sociales et éthiques réellement soutenables des faibles rendements, remettre le sol, le paysage, la plante, le vin et le client au cœur de la démarche, penser en paysan patient et rustique. Dès janvier, bien avant le Covid nous avions progressé dans la dé-mécanisation de nos pratiques, taillé les Grands crus et Premiers crus en cordon ,entrepris de stocker du carbone dans nos enherbements et en même temps réaffirmé nos valeurs de service, de proximité, de formation à la dégustation et de présence à vos côtés. Et au moment de lancer cette campagne primeur 2019 dont vous trouverez les descriptions croisées ci-joint, campagne qui conditionne au plan de l’économie la réussite des 2020, nous assumons notre rôle de leader de la défense des Terroirs alsaciens et de la production des vins de lieu. Nous nous concentrons sur notre responsabilité à montrer que le chemin d’une production de Grands vins en Alsace reste possible. Des grands vins recentrés sur l’extrait sec, la concentration énergétique, la qualité de matière et la tension acide, la longueur de bouche et la ténacité du souvenir laissé et transmis.

Le Millésime 2019 s’inscrit dans la lignée de ces très belles années en 9 aux potentiels de garde légendaires. Les caractéristiques du millésime nous ont fait vendanger tard après un printemps humide, nécessitant une attention de tous les instants pour maintenir un niveau sanitaire satisfaisant, suivi par un été aux températures caniculaires. Début septembre, le retour à la fraîcheur et l’humidité est venu assurer la sérénité des vendanges avec de très belles maturités : un automne d’avant 2010, soleil, lumière, pluie, vent, brouillard et botrytis comme un retour aux sources. Le millésime en cave est d’un niveau immense, avec une vraie tension acide à mi-chemin entre celle des 2008 pour leur salinité et celle des 2010 pour leur épure. Par exemple l’Altenberg 2019 est une véritable splendeur. Tous les vins présentent une fraicheur et une tension incroyables, qui laissent présager un potentiel de garde important. Belle lecture et merci d’avance de votre soutien jamais démenti!

Marie Hélène, Jean-Michel, Emmanuelle, Mathieu et toute l’équipe

3 GC