Vous ne pouvez pas créer de nouvelle commande depuis votre pays : États-Unis

Coffret Verticale de Burg

2007 - 2011 - 2014
132,00 €

Verticale de Burg

 Le coffret de 3 bouteilles 

Coffret Verticale de Burg

INFORMATION SUR LE MILLÉSIME 2007

Année chaude et précoce, où malheureusement la grêle ayant détruit une partie du vignoble et sa récolte en hypothéquant même la sortie de l'année suivante.. La qualité générale des raisins récoltés étant par ailleurs excellente, avec de belles maturités et des acidités bien présentes.

INFORMATION SUR LE MILLÉSIME 2011

Robe chargée, fermente. Vin de matière, d’obscurité, avec une ampleur et une maîtrise redoutable de l’équilibre acide. Comme d’habitude l’un des plus grands vins de 2011, presque indescriptible de retenue, de complexité, de tension acide, finale venant transgresser une matière de monument. Il y a du froid, de la distance et de la sagesse là dedans, cette posture de Sage regardant l’actualité et le dégustateur passer. Grande complexité, potentialité de garde sans limite : je me demande pourquoi mettre déjà ce vin dans une bouteille ?

Le niveau général est exceptionnel, riche, mûr, gras, tendu à cause du rendement limité, tendu et vibrant, car les acidités et surtout les minéralités, sont intenses et salivantes. Le profil général se situe, à notre grande satisfaction, entre 2008 et 2010, chaque terroir plaçant idéalement son curseur entre gras et tension acide. Il parait évident à la suite de la dégustation en cave, que notre viticulture profonde, serrée, en souffrance, avec une vigueur souvent « limite » et un rendement sous 40 hl/ha nous a, comme en 2010 mais pour des raisons différentes, sauvée du désastre programmé.

INFORMATION SUR LE MILLÉSIME 2014

Sombre, chocolaté, il y a de la largeur et de la chaleur, et puis surprenante, une tension de l’étoffe tout à fait stupéfiante, avec dans la toile un fil d’acier, une précision diabolique très particulière qu’on ne rencontre que sur les grandes marnes du Keuper ; une tension qui fait froid dans le dos. L’énergie est énorme, très discrète, tapie dans l’étoffe, mais qui avance, avance, et fait de la finale une somme même, un accomplissement.
Grand vin de garde, quelque chose comme Burg 1990 !

Le printemps 2014 restera en Alsace dans les annales météorologiques : jamais, de Janvier à Juin, il ne fit aussi chaud, ni aussi sec. Même les beaux jours de fin Août/ début Septembre auraient laissé espérer un miracle, après deux millésimes techniquement compliqués. Hélas, au moment même où les peaux devenaient subtilement mûres, accomplies et fragiles, un nouveau fléau totalement inconnu, s’abattait sur le vignoble : la drosophile Suzukii. Les vins 2014, malgré la sècheresse printanière, l’été en demi teinte et la sinistre Suzukii, sont finalement d’une grande pureté, d’un accomplissement étonnant et d’une constitution sans faille. Preuve que l’option prise ici – vendanger « juste » des raisins parfaitement mûrs en acceptant de trier – était la bonne orientation, car dans de nombreuses caves, l’option prise de vendanger immature, souvent à la machine, au plus vite pour éviter des dégâts plus graves, a conduit à des vins végétaux, simples et sans complexité.

Vous avez associé ce vin avec une belle recette ?

Partagez-la

Dans le même esprit