Vous ne pouvez pas créer de nouvelle commande depuis votre pays : États-Unis

Schoenenbourg

Grand Cru d'Alsace
70,00 €

La statue du Commandeur qui nous toise, nous transperce et, regard acéré, renverse les artifices de nos petites vies de mortels. Un Grand vin blanc de garde demi sec à moelleux, de concentration et d’expression minérale impressionnantes, avec une pureté qui forcent le respect. 

Schoenenbourg
Schoenenbourg

Le plus grand Vin de garde Alsacien

Fleuron du vignoble

Le Schoenenbourg, réputé depuis le Moyen-Âge, est le fleuron du Vignoble de RIQUEWIHR. Les plus grands vins de cette commune naissent sur ce terroir et ont contribué à sa notoriété quasi universelle. Ce terroir se distingue par sa topographie : (exposition Sud, situation en fond de vallée, pente forte) et sa géologie très spéciale  (marnes irisées et gypseuses du KEUPER, mêlées plus ou moins et recouvertes par des épandages de grès vosgien).

Depuis le Moyen-Âge

La combinaison d’un sol léger, non collant, et d’un sous-sol argileux, riche en éléments fertilisants et ayant une bonne rétention en eau, explique sans doute le caractère dominant du terroir sur le cépage et la particularité des vins du Schoenenbourg. Ceux-ci expriment d’indéniables aptitudes à la garde et au voyage, une richesse, une corpulence extraordinaire tout en s’éloignant du type: nez poivré, voire fumé, verticalité masquée par le corps, expression minérale d’un vin souvent caché dans son jeune âge et s’orientant vers des rappels fossilisés avec le temps. Aptitude enfin à intégrer des potentiels de sucres restants très élevés, liée à la Pourriture Noble presque toujours présente. Les Schoenenbourg comptent bien parmi les Très Grands Vins de Terroirs Alsaciens.

Le plus Grand Vin de la cave par sa cohérence absolue

Dégusté dans le noir:

  •  Paysage mental : vin sombre, corné (ongle brûlé du cheval qu’on ferre). S’ouvre sur un paysage ouvert, plus clair, marqué par l’eau, la craie mouillée, le plâtre humide, la vase d’une plage du Nord sous un ciel plombé. Le toucher de nez est curieux, pointu, iodé, des zestes de citron circulent, mais froids, distants, finissant sur des amers nobles. .
  •  Toucher de bouche : le vin commence par la séduction, mais une séduction un peu intellectuelle, genre premier de la classe ou prix Nobel. On se dit : oui, voilà, OK. Puis se déclenche un raz de marée acide, violent, salivant en fond de bouche, asséchant doucement la mandibule, creusant une vinosité violente, large et définitive. On reste pantois devant ce fauve, son attaque mortelle, sa morsure.
  •  Le port ou l’énergie : le plus grand vin de la cave, le plus intimidant aussi : il y a une profondeur unique, un « froid » tellurique, une psalmodie infinie. Je suis trop petit…

Est-ce Jérôme Bosch, Durrer ou Rembrandt ?

Finalement… Mathias Grünewald, sans doute! Il n’y a qu’au Schoenenbourg que l’on produit un vin pareil… une sorte de Retable d’Issenheim en bouteille.

Schoenenbourg
Idée d'accord

Accords majeurs sur les Crustacés et aliments riches en iode (homard, langouste), les Poulardes, chapons et poissons nobles.

Pour les Grands jours, le caviar après une dizaine d’années de garde.

Cépages

Complantation de tous les cépages alsaciens (Vieux Rieslings majoritaires) parmi lesquels quelques très vieilles souches inconnues.

Type

Grand Vin Blanc de garde demi-sec à Moelleux.

Garde

A attendre au moins 10 ans avec un potentiel de 30 à 50 ans.

Terroir

Marnes du Keuper et gypse riche en soufre. Exposition Sud, situation en fond de vallée, pente très forte.

Service

A déboucher la veille si possible.

Servir à 12 degrés, en verres Grand Crus.

Vous avez associé ce vin avec une belle recette ?

Partagez-la

note & distinctions

Robert Parker: Millésime 2015: 98/100