Burlenberg

La colline brulée

Grand Vin rouge, sauvage et corsé. D'un tempérament volcanique et fougueux, il possède une grande aptitude à la garde.

Burlenberg
Burlenberg

Un Grand vin rouge puissant

construit, équilibré et expressif

Les caractères du Burlenberg, proviennent presque exclusivement du terroir, un calcaire silicifié à entroques, proche de ceux qu'on trouve en Côtes de Nuits (Clos de Bèze - calcaire à entroques du Bajocien inférieur).

Ce sol accueille magnifiquement le Pinot Noir auquel il confère une couleur marquée, une qualité de tanins, une certaine virilité et une grande aptitude à la garde. Le Beurot présent en petite proportion mêle souplesse et élégance à l’édifice.

Un tempérament volcanique

De sang et de cendre

En dégustation dans le noir:

  • Toucher de nez : couleurs mentales sombres, vineuses, discrètes : rouge profond, brique chaud.
  • Toucher de bouche : vive, ovale, sèveuse ; salivation en milieu de langue, fraîche, poivrée, chaleur latérale, volume important. Il y a à la fois de la tension calcaire horizontale et une épaisseur chaude, volcanique. La longueur est impressionnante, tendue, rafraichissante, avec une deuxième bouche compacte, massive, qui revient comme une vague.
Burlenberg
Idée d'accord

S'accompagne de viandes rouges ou de petit gibier. Un grand accord de référence: le pigeon!

Cépages

Complantation de Pinot Noir (droit et fin) et autres mutations des Pinots (Beurot, Meunier, Blanc, Gris).

Type

Vin rouge, sauvage et corsé.

Garde

Meilleur dans deux ans, Potentiel de garde : 15-20 ans.

Terroir

Un calcaire silicifié à entroques, proche de ceux qu'on trouve en Côtes de Nuits (Clos de Bèze - calcaire à entroques du Bajocien inférieur).

Service

Carafer impérativement 3 heures avant le service, température de service conseillée : 14°-16°C.

Vous avez associé ce vin avec une belle recette ?

Partagez-la

Notes & distinction

Robert Parker: Millésime 2014: 93/100